Supporté par

Factor
Canada
Ontario Media Development Corporation

Supporté par

Factor
Canada

Partenaires

Français
 

Blogue

 

Des albums de Beverly Glenn-Copeland, Main Source et Buffy Sainte-Marie remportent le Prix du patrimoine Polaris de la famille Slaight 2020

· par

Le Prix de musique Polaris a annoncé que des albums de Beverly Glenn-Copeland, Main Source et Buffy Sainte-Marie ont reçu le Prix du patrimoine Polaris de la famille Slaight 2020.

L’album de musique new age/électronique Keyboard Fantasies, lancé en 1986 par Beverly Glenn-Copeland, a reçu le Prix du patrimoine soutenu par Ré:Sonne, dans la catégorie vote du public, qui s’est déroulé cette année du 19 octobre au 9 novembre. De plus, le premier album de Buffy Sainte-Marie, It’s My Way!, sorti en 1964, et l’album hip-hop innovateur de Main Source, Breaking Atoms, sorti en 1991, ont tous deux été sélectionnés par les dix membres du jury du Prix du patrimoine, en raison d’un vote à égalité.

« Félicitations à ces trois artistes gagnants! Vous avez créé des albums importants et mémorables qui montrent le vaste éventail de l’excellence musicale canadienne. J’ai beaucoup d’estime pour tout le travail derrière ces disques intemporels », a déclaré Gary Slaight, président et directeur général de Slaight Communications.

Les lauréat.e.s ont aimé que ces albums demeurent aussi pertinents aux yeux du jury et du public plusieurs décennies après leur sortie initiale.

« Je suis profondément reconnaissant d’être lauréat en 2020 du Prix du patrimoine Polaris pour Keyboard Fantasies », a déclaré Glenn-Copeland. « Il y a plusieurs années, lorsque j’ai écrit cette musique, mon vœu était de pouvoir vendre les quelques exemplaires pressés par ma petite entreprise. Je ne pouvais pas savoir que 35 ans plus tard, cette musique allait toucher les gens du monde entier, et encore moins que l’album recevrait ce prix. À ceux et celles qui ne sont plus là, et à ceux et celles qui sont toujours en vie, merci d’avoir contribué à rendre cet enregistrement possible. Merci à toutes les personnes qui ont voté pour cette musique. Merci aux gens qui me conseillent aujourd’hui en matière de commerce musical professionnel. Et je remercie tout particulièrement ma chère épouse Elizabeth Glenn-Copeland, ma complice dans tout. Sans ses efforts inlassables pendant de nombreuses années, je n’aurais pas obtenu ce prix. Vous avez toute ma reconnaissance. »

« Nous aimerions prendre un moment pour remercier le Polaris d’avoir reconnu Main Source et l’album Breaking Atoms », a déclaré K-Cut de Main Source. « Nous sommes très honorés d’avoir fait paraître quelque chose qui a été reconnu dans le monde entier. En 2021, Breaking Atoms aura 30 ans, et lorsque nous avons réalisé cet album, nous n’aurions jamais pensé que deux jeunes Canadiens grandissant dans le Queens, à New York, feraient partie de la culture et de l’histoire du hip-hop. C’est incroyable de voir l’influence que Breaking Atoms a eue sur les amateurs de hip-hop de tous âges, ainsi que sur la carrière d’artistes que nous connaissons aujourd’hui (Nas). Cet album nous a permis d’apporter la production et le son de Main Source à des artistes tels que Queen Latifah, Busta Rhymes, Shaq, A Tribe Called Quest, Ice-T, Maestro, MC Lyte, Pharoahe Monch et Common. Merci à toutes les personnes qui nous ont soutenus jusqu’à ce jour et qui continuent de le faire. »

Cette année, le jury du Prix du patrimoine a eu la tâche ardue de réduire sa sélection à quelques titres seulement.

« Il n’est pas facile de choisir un, deux ou trois albums à récompenser du Prix du patrimoine Polaris parmi les centaines d’enregistrements brillants et révolutionnaires parus au Canada au cours des 60 dernières années », a déclaré Mary Dickie, présidente du jury du Prix du patrimoine. « Mais je ne peux imaginer trois grands albums plus représentatifs de l’étendue et de la diversité des talents de ce pays. Félicitations à nos gagnant.e.s! »

Andrea Warner, membre du jury du Prix du patrimoine, a déclaré que le premier album de Sainte-Marie était unique en son genre :

« It’s My Way! est un premier album puissant et incomparable », a-t-elle déclaré. « En 1964, alors que presque tous les autres artistes folk employaient la métaphore, Buffy Sainte-Marie écrivait des appels à l’action incisifs et pleins de compassion. La première face commence par « Now That the Buffalo’s Gone », atteint « Cod’ine » et se termine par « Universal Soldier ». Ceci n’est que la première face. It’s My Way! est aussi remarquable aujourd’hui en 2020 qu’il l’était en 1964. C’est une collection de chansons façonnées par l’expérience vécue, l’injustice et l’espoir radical. Elles sont livrées par une témoin, une survivante qui donne l’heure juste. »

Le trio de nouveaux albums récompensés par le Prix du patrimoine rejoint Hardcore ’81 de D.O.A. et Night Train d’Oscar Peterson Trio, qui ont reçu le prix en 2019. Parmi les lauréat.e.s antérieur.e.s du Prix du patrimoine se trouvent aussi Arcade Fire, Blue Rodeo, Jean-Pierre Ferland, Mary Margaret O’Hara, Rush ainsi que 22 autres artistes.

« Le Prix du patrimoine Polaris continue de mettre en valeur le talent, le dynamisme et la diversité exceptionnelle de la musique canadienne au fil des ans », a déclaré Lou Ragagnin, président et directeur général de Ré:Sonne. « Nous sommes fiers de parrainer le Prix du patrimoine, et nous adressons nos félicitations à Beverly Glenn-Copeland, Buffy Sainte-Marie et Main Source. »

Comme pour le Prix de musique Polaris, les albums lauréats ou en nomination pour le Prix du patrimoine sont des albums canadiens de qualité artistique supérieure, sélectionnés sans égard au genre musical ou à la popularité commerciale. Il s’agit de la version Polaris d’un temple de la renommée, grâce auquel nous essayons de déterminer qui aurait été mis en nomination ou aurait remporté le Prix Polaris dans les années précédant son lancement, en 2006.

The Office of Gilbert Li, qui a coordonné les affiches du Prix de la musique Polaris 2020 et les affiches des lauréat.e.s du Prix du patrimoine 2019, sélectionnera à nouveau les artistes visuels qui rendront hommage aux trois disques gagnants sous la forme d’affiches Polaris.

Le jury du Prix du patrimoine Polaris est composé de 10 médias musicaux et spécialistes de l’histoire musicale, dont Stephen Cooke, Del Cowie, Francella Fiallos, Stuart Henderson, Bob Klanac, Élise Jetté, Trevor Risk, Tabbasum Siddiqui et Andrea Warner. Mary Dickie était la présidente du jury.

La réalisation de ce site web a été rendue possible grâce au soutien de Ontario Créatif.

Ontario Creates
 
Français
English

Abonnez-vous pour être sur notre liste

En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des communications électroniques du Prix de musique Polaris, contenant des nouvelles, des mises à jour et promotions concernant le Prix de musique Polaris. Vous pouvez vous désabonner à tout moment. info@polarismusicprize.ca

Annuler